Forum de jeux de rôle Harry Potter
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Lun 12 Déc - 4:04

La mort nous guette, nous suit de loin. Elle attend sagement de nous rattraper. Plus on se fait vieux, moins rapidement nous marchons. Donc, plus vite la grande faucheuse peu nous trouver. Elle trouva Norbert et Tina aller longtemps après. Après une vie d’approximativement de 90 ans à eu deux,  s'être frotté à Grindelwald et éviter une peine de mort injustifiée, il ne se doutait point qu'elle les retrouverait en Roumanie lors d'un voyage de retraite en amoureux. Il savait que les dragons étaient dangereux pour en avoir approchés quelques uns, mais celui qu'il accosta n'avait pas l'habitude des humains et réagit sans prévenir dès le premier mouvement. Ils perdirent la vie brûlés vifs. Norbert hurla en revenant à lui et paniqué, il regarda autour de lui, le coeur battant la chamade. Il ne se souvenait pas de sa mort, mais seulement du dragon qui allait cracher ses flammes sur eux. Il cherche son regard Nina et la panique le prend comme il ne la voit pas en premier abord.

- Tina? TINA?!!!
- Vous devez vous calmer monsieur!
- Où est ma femme? JE VEUX VOIR MA FEMME!
- Elle est...

Devant son hésitation, son visage se décompose en imaginant le pire.

- Vivante et en pleine santé. Elle est juste de l'autre côté de se rideau!, elle dit en l'ouvrant pour permettre au couple de se voir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Lun 12 Déc - 10:36

Les flammes allaient les consumer. Elle eut bien un pas de recul, une volonté de fuir... mais à son âge avance ce n'était pas possible de vraiment s'échapper. Elle ne va pas suffisamment vite, son pas est trop lent et traînant. Elle meurt bien entendu. Mais ne s'en souvient pas. Elle se réveille dans un lit d'hôpital, jeune de nouveau comme autrefois. Les rideaux la cache au regard des autres et elle cherche son mari du regard. Il n'est pas là. Jusqu'à ce que le personnel médical ouvre les tentures comme elle entend la voix de Norbert qui cri son surnom.

"- Norbert Dragonneau je vais te..."

Elle s'arrête net devant le visage rajeunit de son mari. Porpentina cesse de parler, la voix coupée sous l'effet de l'émotion. Elle ne comprend pas ce qui arrive à son mari. Elle begaie un peu en regardant encore ce dernier, toujours perdue.

"- Tu... tu.... qu'est-ce qui t'es arrivé !?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Lun 12 Déc - 11:53

* On ouvre le rideau et l'homme reste béa devant la vision qu'il découvre. C'était bien sa femme, mais avec beaucoup... Beaucoup d'années en moins. Il avait l'impression de retrouver cette jeune femme qu'il avait rencontré à New-York et que son coeur n'avait plus quitté depuis. Il avance la main vers elle et caresse cette joue si lisse sans comprendre comment ça pouvait être possible.

- C'est ça ce que les moldus appellent paradis?

Comme elle lui demande ce qui lui ai arrivé, il passe sa main sur sa joue et sentant cette peau douce sans une ride, il n'est que plus étonné encore. Par Merlin, qu'était-ce cette sorcellerie?! L'infirmière leur explique que certains sorciers retrouvaient leurs corps à des âges variés après leur mort et qu'ils ignoraient encore comme. Fasciner, il la regarde avec les yeux écarquillé.

- Nom d'un Snifleur! Donc... Nous somme quelle date?
- Le Onze Août 1995, elle répond.
- Sans blague?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Lun 12 Déc - 14:46

«- Je ne suis pas certaine que le paradis des non-magiciens ressemble à un hôpital avec des angelots-médecins en blouse blanche, Norbert !» soupire la sorcière devant l’air naïf de son mari. «Qu’est-ce que tu as encore fait !?» demande la sorcière.

Quand il leur arrive quelque chose d’anormal, de surprenant, voire d’hilarant, c’est de toute façon toujours de la faute du sorcier, pour Porpentina et c’est vrai dans environ quatre-vingt quinze pourcent des cas. Si la sorcière aime évidemment son mari de tout son cœur il n’en reste pas moins que parfois, ce dernier se révèle être assez déconcertant. Dans sa vie d’Auror, il est vrai qu’elle en avait vu des sorciers un peu fêlés. Mais la réalité c’est que personne ne l’est autant que peu l’être son mari. La jeune femme soupire.

Attentive, elle écoute ce qui leur est dit, elle pâlit un peu. Elle a l’impression d’être revenue en 1926. Mais cette fois, elle n’est pas en train d’arrêter Norbert, ils sont mariés. Ils sont seulement de nouveau vivant, d’une manière inexplicable. L’infirmière quitte les lieux et Porpentina vient se blottir entre les bras de son mari.

«- Stupéfiant… Mais que je te reprenne à aller nourrir un DRAGON SAUVAGE !» cri la brune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Jeu 15 Déc - 12:32

- Quoi? Mais, mais, mais... Mais rien! Je le jure que je n'ai absolument rien à voir avec tout cela!

Évidemment, ce ne pouvait pas être Dragonneau. Comment aurait-ce pu être lui? Il travaillait avec les animaux, pas avec les sciences occultes de la réanimation des morts. Il avait tout à fait ignoré le destin que leur réservait ce Dragon. Disons que mourir carbonisé, même pour la science, n'était jamais agréable et qu'il aurait plutôt voulu éviter...

Une fois tous cela expliqué et une fois qu'ils sont seuls, sa femme quitte son lit pour le sien et viens dans ses bras. Il soupire de bien-être et l'entour de ses bras avant d'embrasser sa tempe en caressant doucement son bras. Son accusation le fait sursauté et il la presse que plus contre lui pendant qu'il enfoui son visage dans son cou, honteux.

- Pardon chérie! Pardon! J'aurais dû nous jeter une protection, mais j'étais si obnubilé... Tu me pardonne?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Jeu 15 Déc - 14:05

«- Tu es toujours obnubilé Norbert et tu ne t’imagine jamais que tes bêtes puissent être plus dangereuses que des chatons...» fait remarquer la sorcière.

Enfouissant son visage dans le cou de son mari, la sorcière le câline également, glissant une main dans la chevelure de son mari. Elle soupire un peu, songeant qu’il l’a toujours rendue faible, qu’elle ne pouvait jamais lui en vouloir, seulement parce que c’était lui et qu’il avait cette petite manière de la regarder, qui la faisait toujours fondre. La jeune femme soupire.

«- Je te pardonne…. Évidemment. Comme d’habitude.» lui fait-elle remarquer. «On pourrait peut-être chercher Jacob et son fils… Et trouver le moyen de leur annoncer que… que nous sommes de nouveau en vie… J’imagine qu’ils seront contents mais… la nouvelle risque de les surprendre quelques peu néanmoins...»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Ven 16 Déc - 1:55

* Il rougit un peu. Elle avait raison. Il avait la mauvais habitude de sous-estimé les créatures qu'il adorait tant. Même après 97 ans de vie, il n'avait pas appris de sa leçon. Probablement qu'il n'apprendrait jamais d'ailleurs... Il croyait beaucoup trop que toutes les bêtes pouvaient être rachetée. Oui, plusieurs n'étaient pas aussi mauvaises que voulaient bien le croire les sorciers, mais d'autres resteraient à jamais dangereuses.

Il soupire de bien être comme elle se presse contre lui et que sa main glisse dans ses cheveux. Il adorait quand elle faisait cela. Sa main caressant ses boucles avec une tendresse telle qu'il aurait voulu être un petit chiot. Il se recouche dans le lit et tire doucement sa femme avec lui pour qu'elle s'étende à côté de lui et il embrasse sa douce en la regardant avec une infinie tendresse dans le regard.*

- Oui, c'est une bonne idée! Ça fait si longtemps que nous n'Avons pas vu Jacob. Il doit avoir bien vieillit depuis et son fils, Rudolf... *il rit un peu avec nostalgie.* La dernière fois que nous l'avons vue, c'était il y a 1 ans... Non pardons, 6 ans en fait. Donc, il a maintenant 15 ans. Que le temps passe vite...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Ven 16 Déc - 11:18

Elle s’allonge aux côtés de son mari comme ce dernier l’attire à lui et plonge son regard dans celui de ce dernier. Elle sourit en lui caressant la joue. L’observant elle acquiesce d’un signe de la tête comme son mari lui parle de leur petit-fils, lequel doit avoir bien quinze ans maintenant. Elle imagine qu’il a bien grandit, par rapport à la dernière fois qu’elle l’a vu, comme c’était quand ce dernier avait tout juste neuf ans.

«- Oui et peut-être même que nous ne le reconnaîtrions pas si nous le croisions, je ne sais pas… J’en ai un peu peur. Il doit être à Ilver… pardon, je suppose qu’il est à Poudlard. J’espère qu’il est à Serdaigle, c’est ce qui, je crois, se rapproche le plus des oiseaux-tonnerre non ? » demande la sorcière qui ne connaît toujours pas très bien Poudlard bien que son fils y ai étudié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Sam 17 Déc - 18:55

- Ce n'est pas du tout comparable!, s'exclame ce dernier. Les oiseau-tonnerres, si je t'ai bien comprise, sont choisis selon leurs âmes ou leur goût de l'aventure et les Serdaigles sont des érudits. Un peu plus semblable aux Serpents Cornus... Puis en quoi les Serdaigles sont mieux? J'étais un Poufsouffle et je suis très fier de ma maison et il y serait bien!

* Évidemment, Norbert était légèrement insulté qu'elle veuille absolument que le jeune soit à Serdaigle. Il avait tant parler de Poufsouffle en de beaux mots... Évidemment, ils étaient sensiblement différents. Elle était l'esprit, il était le coeur. Ils se complémentait même s'il n'étaient pas d'accord sur tout.*

- Il faudrait d'abord qu'on se trouve un emplois, une maison...

* Comme il disait ça, il reçu la lettre de Poudlard lui annonçant qu'ils le voulait comme professeur. Il sourit et se tourne vers sa femme.*

- Ah, ce sacré Dumbledore! Il est toujours rapidement au courant, je ne sais pas comment! Donc, j'ai un emploi à Poudlard en tant que professeur de soin aux créatures magiques. Donc... Que dirais-tu si nous trouvions une maison à Pré-au-lard? C'est un charmant petit village près de l'école. Nous pourrons recommencer notre petite vie paisible là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Dim 18 Déc - 1:07

Une fois de plus la jolie sorcière s'est trompé. Une fois de plus elle a dit une erreur sur l'école de Poudlard. Mais comment lui en vouloir ? Même si son Norbert lui en parle depuis toujours, la jeune femme ne connait pas ce château. Elle ne connait pas cette école comme elle n'a pas étudié dans celle-ci. Alors elle ne fait pas bien la différence entre chacune des maisons et se trompe souvent dans celles-ci. Norbert a toujours la même réaction un peu scandalisé dans ce genre de moment. A croire que les propos de sa femme sont dignes d'être accusés d'une certaine forme d'hérésie. La brune soupire.

"- Pardon je ne différencie toujours pas les maisons de cette école. À quoi ressemble oiseau-tonnerre alors ?" interrogé la sorcière curieuse.

Comme les deux jeunes gens parlent d'emploi le sorcier reçoit une lettre et répond à sa douce qui l'interroge que cette missive vient de Poudlard justement où on lui offre un emploi. La jeune femme n'a pas le temps de le féliciter que son mari parle déjà de la possibilité de s'établir dans un petit village proche de l'école.

"- Oui pourquoi pas ! Nous pouvons aller le visiter ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Dim 18 Déc - 19:11

* Norbert n'était pas du genre à s'énerver facilement et encore moins pour ça. Il était seulement fière de sa maison et le démontrait. Comme elle demande à savoir à quoi comparé sa maison, il réfléchit.*

- Hum... Peut-être Gryffondor je dirais. Gryffondor représente le courage, ce qui s'apparente à l'envie d'aventure...

* Il sourit comme elle semble intéressé. Il avait hâte de lui montrer le château au loin et le petit village rustique qui était des plus charmant. Il embrasse sa tempe.

- Quand tu veux. Nous pourrions y aller dès notre sortit de l'hôpital!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Dim 18 Déc - 20:13

La jeune femme acquiesce aux propos de son cher et tendre. Les oiseaux-tonnerres sont comme des gryffondor. D'accord. Porpentina tente de le noter dans un coin de son esprit pour ne plus faire l'erreur. Histoire de calmer les pauvres nerfs de son mari.

"- Ils vont nous garder un moment tu crois ? On va bien non ?" répond l'américaine en le regardant. "Ils pourraient nous laisser partir maintenant je pense.

Comme elle veut des réponses, la sorcière envoie un patronus pour appeler les medicomages. Elle attend patiemment que quelqu'un les rejoigne et leur explique la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Lun 19 Déc - 10:36

* Norbert fronce les sourcils. C'est vrais ça. Ils pourraient sortir quand? Ce n'était pas une simple affaire que de revenir à la vie, évidemment. Alors, il la laisse appeler une infirmière pour vérifier. Elle arrive rapidement et leur informé qu'ils peuvent partir, mais de passer à la réception pour remplir quelques papiers. Il fallait qu'ils signent comme quoi ils étaient revenus pour éviter que le Ministère croit que ce soit des usurpations d'identités. Alors, il la remercie et c'est ce qu'ils font. Plus tard, ils transplanent à Pré-au-Lard.*

- Qu'en penses-tu? Tu viendrais vivre ici avec moi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Lun 19 Déc - 15:30

Arrivée dans le petit village sorcier, la jolie Tina observe les rues et les maisons un sourire aux lèvres. Un air appreciateur sur les lèvres, la demoiselle acquiesce à la demande de son cher et tendre.

"- Oui je crois que ça me plairait bien mais... la question c'est de savoir s'il y a une maison en vente ou quelques chose..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Lun 19 Déc - 15:39

* Soudain, son air enchanté se mua en un air incertain et il se gratta la tête.*

- C'est une bonne question...

* Il tourna son regard vers la droite et soudain, il repéra une jolie maison en vente.*

- Merlin nous a entendu! Regarde cela Tina, une maison qui serait juste parfaite! On va l visiter?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...   Lun 19 Déc - 21:47

La jeune femme sourit à son mari comme ce dernier dit avoir trouvé une maison en vente. Elle observe le jardinet et la bâtisse depuis l'extérieur. La sorcière semble plutôt apprécier ce qu'elle voit. De fait elle acquiesce d'un signe de la tête.

"- Oui on pourrait aller regarder ce qu'elle vaux !" répond la jeune femme en souriant et lui emboîtant le pas.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Tina] La mort est un voyage sans retour. Enfin, c'est ce qu'on croyait...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RP Fourchelangue :: HORS POUDLARD :: LONDRES :: Sainte Mangouste-
Sauter vers: